Long cours « Une journée à bord, en pleine mer » ; faire le point, point observé, point estimé, loch

14092011

Voici quelques pages du livre de Victor et Léon Guilleman

numriser4.jpegnumriser5.jpegnumriser6.jpegnumriser3.jpeg




« De l’organisation maritime en France » par Victor Guilleman, publié en 1880

24082011

 

 

En 1880 les frères Guilleman, Victor qui est juriste (juge de paix) et Léon capitaine au long cours publient ensemble un livre sur le seul sujet qu’un juriste et un marin peuvent écrire ensemble:

 

DE
L’ORGANISATION MARITIME
EN FRANCE
par
Victor GUILLEMAN
(auteur de l’ORGANISATION JUDICIAIRE EN FRANCE)
avec la collaboration de

M. LÉON GUILLEMAN
CAPITAINE DE PORT DE 1re CLASSE

dscn12921.jpg

 

De l’inscription maritime

dscn1293.jpg

dscn1294.jpg

 

Long cours et cabotage

dscn1295.jpg

Pour ou contre la réintroduction du loup de mer sur les cotes française?

dscn1296.jpg

 


Officiers de port, capitaine de port

dscn12991.jpg

dscn13001.jpg

 

École navale, le Borda à Brest

dscn13011.jpg

dscn13031.jpg




Léon Guilleman, capitaine au long cours, (4/3/1830-31/3/1901)

24082011

Léon est le fils de:

Louis Eugène Guilleman (ca 1795-20/10/1872), avocat et habitant Aire sur la Lys et de
Victorine BERTHE (née le 3/7/1806 à Amiens, morte le 20/10/1874 à Aire)
elle même fille de
Pierre Firmin BERTHE (ca 1776 à Amiens-13/1/1842)
et de
Jeanne Victoire de Larozière (ou Delarozière).

Pierre Firmin était le fils de Thédore BERTHE et de Marguerite Sauge.

Léon Guilleman, capitaine au long cours, (4/3/1830-31/3/1901)  moz-screenshot-2Léon Guilleman, capitaine au long cours, Dunkerque

 

 

 

SA VIE

Il est né le 4 mars 1830.

Son frère Victor aîné né en 1828 est juge de paix.
Sa petite soeur Jeanne Guilleman, née en 1846, épousera l’architecte Louis Antoine Victor RICHARD.

Des trois enfants elle est la seule a avoir eu un enfant: le commandant Louis Victor Léon RICHARD, qui aura trois filles: Jeanne, Françoise et Louise.
Après des études d’abord à Paris, puis au lycée de Douai, il commence sa carrière de marin qui a été retracée par son neveu le Commandant Louis RICHARD, cité entre guillemets:

 

« 1er octobre 1850   pilotin à bord du Mathurin, est parti du Havre pour la Havane »

Il a 20 ans, ce qui parait très «vieux», surtout si on pense qu’un pilotin est un mousse. Il est né en 1830,  à partir  d’octobre 1844  «Victor et Léon entrent chez M. Barbier à Paris». «Le 6 octobre 1848, Léon Guilleman entre au lycée de Douai, pensionnaire» à 18 ans? alors que Victor a eu son bac à 17 ans (ce qui est la norme)? alors que sa soeur entre au pensionnat à  14 ans? N’y aurait-il pas une erreur de date? ou alors Léon était un cancre, rien d’ailleurs n’indique qu’il ait obtenu son bac alors que celui de son frère Victor est bien mentionné ainsi que ses autres diplômes.


certificat du capitaine T. Dubois

«Je soussigné capitaine du navire le Mathurin du Havre certifie que le nommé Guilleman Léon a fait avec moi un voyage du Havre à la Havane et retour comme pilotin ; que j’ai été on ne peut plus satisfait de lui sous tous les rapports; qu’il a beaucoup de goût et de capacités pour la marine & ne doute nullement qu’avec encore 4 à 5 mois de mer il ne fasse un bon officier.

Enfoi de quoi je lui délivre le présent

Paris le 13 février 1851        (signé) T. Dubois

cachet «COMMISSAIRE DE L’INSCRIPTION MARITIME (LE HAVRE)

signé : Pellerin précédé de qq chose en abrégé qui doit vouloir dire : Pour le commissaire de l’Inspection maritime )

Qu’est-ce qu’un pilotin? Victor et Léon Guilleman, dans un livre qu’ils ont écrit en commun, ont répondu à cette question. C’est «un jeune homme de bonne famille qui n’a pas encore navigué.»

«8 mars 1851 lieutenant à bord de la Comtesse de Brionne, parti de Dunkerque pour Calcutta», capitaine J.F. Merlin (Dunkerque)

dscn1247.jpgdscn1248.jpg

«15 mars 1852 Léon a passé à Cherbourg son examen pour admission comme élève auxiliaire dans la Marine de l’Etat, a été reçu à l’unanimité avec une moyenne de 18, embarqué sur la corvette la Prévoyante»

«25 octobre 1852 Léon s’est embarqué à bord de l’Epervier, corvette à vapeur, capitaine Trébucher»
(voir certificat, «fait à bord, le 15 janvier 1853»)

dscn1250.jpg
«11 mars 1853 Léon est parti pour les mers du Sud à bord de la Prévoyante, comme élève remplissant les fonctions d’officiers»

«juin 1857 à passé a Dunkerque son examen pour capitaine au long cours, il a été reçu le 1er.»

«25 février 1858 Léon est parti pour Calcutta comme capitaine commandant la Comtesse de Brionne (armateur M. BECK de Dunkerque)»
(capitaine: J.F. Merlin)

«3 juillet 1860 Léon est parti à bord du BK comme capitaine commandant pour Calcutta»
(((BK pour : Beck)))

«10 avril 1861 Léon est parti pour Calcutta avec le BK»

«12 avril 1866 Léon est parti pour Calcutta avec le Père de famille»

1869 Inauguration du Canal de Suez le 17 novembre, en présence de l’impératrice Eugénie et de l’empereur François-Joseph d’Autriche. (L’opéra de Verdi Aïda est créé à cette occasion.) Le canal réduit le voyage de 8000 km.

«22 février 1873 Mariage de Léon Guilleman avec Céline Devienne»

Après son mariage Léon semble ne plus avoir navigué.

Il devient capitaine de port, à Dunkerque.

«1er novembre 1882  Léon Guilleman quitte le port de Dunkerque pour aller à Evaux.»

((pas vraiment un port de mer, c’est dans la Creuse; Evaux les bains, il y était pour raison de santé)  où il fait la maquette du bateau « la Céline », c’est le prénom de sa femme))

 

Après quelques années à Evaux , il part pour Saint Valéry sur Somme ou il fait construire une maison, 13 quai Jeanne d’Arc.

 

Son frère Victor a épousé Camille Wanin, qui est la cousine germaine de la femme de Léon : Cécile Mélanie Devienne (dite « Céline »).

Leur grand père commun Jean Baptiste SIBIETTE , avait eux deux filles :

- Jeanne Rose qui épousa Alexandre François WANIN à Armentières le 18 juillet 1827

- Rose Louise Adèle, née en 1803, décédée à Lille en 1832, qui épousa Pierre Ernest Joseph DEVIENNE.

 

GUILLEMAN

Les parents de Victor et Léon sont:

Victorine BERTHE (originaire d’Amiens) et Louis Eugène Guilleman, lui même fils de

et aux générations précédentes, en remontant dans le temps

Louis François Guilleman et Mlle Galisset

François Guillaume Guilleman et Mlle Leroy

François Guilleman et Mlle Locquety

Guislain Guilleman et Mlle Mantel

 




corvette à vapeur , aviso à vapeur, guillotine à Arras

22082011

Je compte sur vous.

Si vous pouvez me donner des informations sur Léon, en particulier sur les navires sur lesquels il a navigué:

- le Mathurin du Havre, capitaine  T. Dubois

- la Comtesse de Brionne, Dunkerque, capitaine J.F. Merlin puis Léon Guilleman (armateur M. BECK de Dunkerque)
- l’Epervier, corvette à vapeur, capitaine Trébucher

- la Prévoyante

- le BK  (pour Beck)

- le Père de famille,
Et pendant qu’on y est, si vous avez des informations sur la généalogie de la famille Guilleman, merci de votre aide.

 

En particulier je souhaiterais savoir quel lien de parenté il y a entre notre ami Léon et:
Maximilien Louis Joseph de PAN, écuyer, échevin puis mayeur de St Omer en 1779 mort en 1794 et son épouse: Claire Jacqueline LEFEBVRE, dame de HALLE. Ils se sont mariés en 1756.

Maximilien est le fils de Marie Anne Louise de Lencquesaing. Son père avait acheté l’important fief de Wisques, près de St Omer avec chateau qu’il habita et y fit sculpter ses armes et celles de sa femme (Lencquesaing).

Maximilien occupa le même chateau et fit mettre ses armes et celles de sa femme sur le fronton. Cette propriété existe encore. C’est aujourd’hui une abbaye (Saint Louis? Saint Paul?)

 

Le grand-père de Léon, Louis François Guilleman , « professeur oratorien » aurait été conduit à la guillotine à Arras, mais finalement n’aurait pas été exécuté (une panne de guillotine peut-être?). Il se serait ensuite marié à Aire sur la Lys avec une demoiselle Galisset. Si vous pouvez me donner des précisions…. merci







La vie de Choco |
ARC EN CIEL |
Green Lemon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Créatures Mythiques
| Casimir Djezou de GOGOKRO
| rideaurouge